Google resolves the World

Une fois encore, Google a fait fort !! Avec l’annonce sur leur blog de leur nouveau service : Google Public DNS.

Le but de ce nouveau bébé est d’oeuvrer en tant que serveur DNS ouvert pour tout le monde. Pour l’utiliser, rien de plus simple, changez les valeurs de vos serveurs DNS par celle ci :

  • 8.8.8.8
  • 8.8.4.4

Mais quel est l’intérêt de Google dans tout ça ?

Officiellement leur argumentaire se base sur la sécurité des serveurs DNS actuels avec comme référence les dernières attaques connu (cf. le fameux bug DNS). D’un autre coté, Google souhaite que l’Internet passe à la vitesse supérieur, d’ou l’intérêt de leurs serveurs DNS avec des temps de réponses inférieurs aux autres. Personnellement, je n’ai pas noté de changement au niveau de la vitesse, et coté sécurité tous les principaux serveurs DNS ont été mis à jour. Par contre, si Google arrivent à convaincre le monde d’utiliser leurs serveurs DNS, ils obtiendront une véritable mine d’or avec les informations récoltées.

En même temps, quand on regarde les services proposés par Google, on se rends compte qu’ils ont déjà une grande partie de nos informations entre le moteur de recherche (google.fr), les mails (gmail.com), les documents en ligne (docs.google.com), le chat (gtalk.com) et maintenant les serveurs DNS.

Je suis partisan de ne pas mettre tous les oeufs dans le même panier. Et vous, vous en pensez quoi ?

Tags: Blog, DNS, Google, world

Trackback from your site.

Commentaires (2)

  • Avatar

    Thomas

    |

    Ah !! Rare article qui nuance bien le “cas google” 🙂

    C’est vrai quoi… Google est omnipresent 😡 cela commence à devenir assez problématique et on est en droit de se poser des questions concernant nos données, c’est sûr les services google sont dans les meilleurs et le meilleur argument reste encore leur gratuité mais honnêtement, il y’a peu Google lancé Chrome OS, un OS pour netbook, Google s’attaque au segment des OS, en premier temps les netbooks, puis après ça sera les PCs familliaux…. Enfin bref Google devient OS

    Dans votre OS, que vous soyez sous mac/windows/linux, vous avez une version de Google Chrome, leur navigateur maison ^^
    Quand la gratuité ne suffit pu à promouvoir son navigateur fâce à Firefox par exemple, google mise sur une interface épurée, simple (il n’y a qu’à voir la configurations des 2 browser) et surtout plus rapide!
    N’est-ce-pas une façon de collecter encore plus de données ?
    Ce n’est qu’une question de temps avant que google implante leur récent protocole de communication SPDY, présenté comme le remplacent de notre HTTP chéri 🙂

    Il est certain que Chrome OS et Chrome amène l’utilisation des services de la sphère Google, un des plus rependu étant Gmail, une analyse des emails reçus permet d’établir une ciblage très précis !

    Et pour compléter il y’a d’autres services comme Google Reader par exemple, ce reader RSS très pratique qui fonctionne si bien sur les smartphone. Les abonnements RSS sont le reflet de nos centres d’interets par excellence.

    Google gére également vos documents au travers de Google Docs, mais aussi votre agenda ainsi que pas mal d’autres informations…

    Google Analytic est pas mal aussi dans son genre ^^ trackage IP, cookie. Il devient assez facile de suivre une navigation par exemple.
    Le problème est sérieux puisqu’il me semble qu’en Allemagne un projet de lois est à l’étude pour interdire cette pratique.

    Bien sûr après il y a tous les projets annexes, comme la numérisation des livres (Google Books) La compilation de connaissance “de haute qualitée” (Google Knol) Reconnaissance de notre planète Google Earth, mais aussi des fonds marins bientôt, nos rues, Google Street View. L’actualité grâce à Google Actualité, rien ne se passe sans que Google soit au courant en centralisant l’information provenant de sources hétérogènes, actualité plus sociale cette fois ci puisque l’indexage des contenus “sociaux” devrait arriver sous peu.

    En conclusion, la préoccupation de Google a toujours été la collecte, l’archivage, et l’exploitation d’informations, initialiement via Google Search. Les autres applications ne sont que les moyens de le récupérer misant sur des arguments qui marchent de nos jours, tel que la simplicité, la gratuité, la fiabilité ou la possibilité de beneficier des services sur différents medias… Donc si vous vous baladez sur Google et que vous trouvez que votre recherche est un peu trop bonne, posez vous des questions.

    Thomas.

  • Avatar

    Franck

    |

    Voilà un point de vue qui ne manque pas d’être détaillé, et cela permet d’alimenter le débat, merci Thomas pour cette intervention. D’autre point de vue ?

Laisser un commentaire