Visite de l’île de Beauté

Que le temps passe vite !! En juin 2016, nous partions de l’aéroport de Luxembourg à destination d’Ajaccio. Après avoir parcouru 3500 kms pour nos vacances l’année précédente, nous souhaitions faire plus soft. Mais au final on ne compte pas lorsqu’on aime …

Corse

Note importante, si vous voyagez lourd (siège enfant, poussette, etc …) Ne perdez pas votre temps à attendre au déchargement de vos baggages, allez directement au guichet spécial baggages encombrant. J’ai attendu le déchargement de deux 737-800 avant de comprendre que notre siège auto n’était pas là !!!

Pour notre première étape @kaizeronionette avait réservé une maison d’hôte à Porticcio, la maison Salligni.
Une belle maison contemporaine qui surplombe la mer avec une magnifique vue sur le golf d’Ajacciao. Malheureusement, lors la réservation @kaizeronionette avait omis de mentionné que nous étions 3 et plus précisément que notre 3ème larron était un enfant de 3 ans. On va dire que l’accueil n’était pas très cordial … Après avoir briefé notre petite Coccinelle et signé une décharge totale en cas d’accident ou dégât, nous nous sommes installés pour 2 nuits. On a profité de notre situation géographique, pour visiter les îles Sanguinaires au nord d’Ajacciao.

Il y a une petite balade à faire autour de la tour génoise, c’est ludique et pas très long. Nous avons également pris quartier à la plage d’argent. Ce n’est pas mal pour vous accueillir … Dans notre formule, la maison d’hôte proposait un petit déjeuner préparé avec soin et application. Nous avions droit à une salade de fruit agrémenté d’huile de vanille pour les pommes et de la menthe pour les oranges.

En route pour notre deuxième étape, nous nous sommes arrêté à Cargèse ou se situe le Clud Med. La ville se trouve perché en haut de la marina, c’est très joli. Nous avons profité de notre halte pour manger au restaurant de la marina au cabanon de Charlotte. Nous avons été très bien reçus, et nous avons également très bien mangé. Le plus dur a été de remonté au village pour récupérer la voiture au parking 😉 Puis nous avons repris la route en direction de Piana. Nous avons passé 2 nuits chez Solange dans sa maison d’hôte 100% bio. Jeune femme dynamique de 70 ans, Solange ouvre les portes de Giargalo aux pèlerins dans une ambiance chaleureuse en formule chambres et table d’hôtes. C’était une première pour nous, et nous avons tout de suite accroché. La population n’était pas habituée à voir de jeunes parents. Notre Coccinelle a retenu toutes leurs attentions. C’est d’ailleurs ici même que j’ai gouté ma première Pietra ambrée, la fameuse bière Corse.

Nous avons profité de la situation géographique pour faire une jolie randonnée sur les Calanques de Piana. Notre petite Coccinelle dans l’écharpe de portage nous avons arpenté les sentiers de l’ancien chemin d’Ota qui mènent à la mer turquoise, il faut compter 1 heure aller-retour. Si la vue est déjà magnifique d’en haut et d’autant plus belle vue de la mer, vous pouvez embarquer dans le pass’ partout à partir de Porto pour une visite de la réserve de Scandola (patrimoine mondial de l’UNESCO) ainsi que les calanques de Piana. Lors de cette visite nous avons pu admirer un fleuron de l’aéronautique, le Yacht imaginé par Norman Foster : L’Ocean emerald.

Un incontournable est la visite de la forêt d’Aïtone à Evisa, vous pourrez profiter de piscine naturelle creusée dans la roche. L’eau est fraiche mais quel bonheur !!!

Nous avons continué notre visite en direction de Corté, situé au centre de la Corse dans la montagne. Là ou se trouve l’unique université de l’île. Nous avons logé dans une auberge appelée Abaldu chez Jean. Passionné d’équitation, il propose des randonnées à cheval et s’occupe d’un élevage de chevaux. Notre logement se situé perché en haut de la butte, c’était spartiate mais parfait pour la tranquillité.

Beaucoup de randonnée sont disponibles à partir de Corté, nous avons choisi de faire celle du lac de Melu. Situé à 1711m au nord de la Restonica, ce lac gèle 5 à 6 mois par an. Si vous décidez de vous lancer sur cette randonnée, assurez-vous d’avoir des chaussures adaptées à la marche en montagne. La randonnée dure environ 1h30 aller pour 2 kms. Attention, il existe 2 passages possible pour accéder au lac, l’un d’eux (le plus à droite en montant) vous fait emprunter une échelle avec une chaîne métallique, c’est assez sport. Mais une fois sur place c’est magnifique.

 

Autre randonnée mais plus cool, c’est le sentier des cascades pour approcher la cascade des anglais. Au départ de la gare de Vizzavona, vous avez un sentier qui s’enfonce dans la forêt sur 3kms empruntant une portion du GR20, il faut compter 1h30 environ pour arriver aux cascades.

On avait eu notre dose de randonnée, alors nous avons continué notre route pour arriver sur les plus belles plages de Corse à Sari-Solenzara. Station balnéaire, on a pu se reposer sur les larges plages … Si vous le pouvez je vous recommande La voile rouge, c’est vraiment sympa comme restaurant et vous pourrez laisser vos enfants jouer sur la plage en gardant un oeil sur eux 😉

Mais vu que l’on n’est pas du genre à rester toute la journée à plage pendant une semaine, alors on s’est remis en route direction Quenza. Vous avez une magnifique randonnée à faire à destination du trou de la bombe ou vous pourrez contempler les aiguilles de Bavella. Pas trop compliqué, il faudra tout de même faire un peu d’escalade pour voir le trou de la bombe dans la paroi rocheuse perchée à 1307m, il faut compter 2h30 aller-retour.

Attention, le trou de la bombe débouche sur un ravin qui tombe à-pic. Faites attention avec les enfants !!!

Nous avons logé à dans le petit village de Zonza, un super spot si vous souhaitez faire du VTT de descente. Il y a une boutique ou vous pourrez louer tout le matériel, ils assurent également les remontés en pickup 😉

Sur la route de Porto-Vechio en provenance de Zonza, nous avons profité pour faire une halte à la Piscia di Gallo (Cascade de Piscia di Ghjaddu). Lorsque vous arrivez proche de la cascade cela descend très raide, ne tentez pas le diable vous ne verrez pas mieux la cascade plus bas.

En continuant sur la route, nous nous sommes arrêté pour la pause pique-nique au lac d’Ospedale. Le paysage est très reposant …

 

Nous avons visité Porto-Vechio, mais je dois dire que j’ai été charmé par Bonifaccio. Ce village perché sur la roche au bord de la mer est juste magique. Et si vous empruntez les 187 marches de l’escalier du roi Aragon, vous pourrez découvrir un paysage magnifique entre la roche et la mer turquoise. Si vous n’avez pas le permis bateau, il faut impérativement prendre le promène-couillon pour visiter les îles Lavezzi et l’île des milliardaires Cavallo.

Au retour nous avons eu droit à un panorama imprenable sur Bonifaccio. De plus, à notre retour au port nous avons eu la chance de croiser le voilier privé le plus long au monde (90 mètres):Maltese Falcon.

Logé sur Bonifaccio est très compliqué même hors saison, c’est pourquoi nous étions à  l’hôtel du Golfe à Gurgazu au calme juste en face d’un élevage de Loup de mer. Pour la petite anecdote, nous avions droit tous les matins à un ballet de dauphins qui venaient prendre leurs petit déj’ …

Pour notre dernière étape avant le retour sur Ajaccio, nous avons dormi une nuit à l’hôtel Le Lido à Propriano. Le jour de la final de l’Euro, autant vous dire que le soir là nous avions le restaurant uniquement pour nous !!!

Une chose est certaine, nous avons adoré la Corse ainsi que l’aimable accueil des Corses. Nous y retournons sans hésiter mais cette fois pour faire le nord 😉

 

Tags: Ajaccio, Bonifaccio, Corse, Corsica, Corte, Lac d'Ospedale, Lavezzi, Le lac de Melu, Le Lido, Piscia di Gallo, Propriano

Trackback from your site.

Laisser un commentaire