Archive for July, 2011

C’est la minute astuce. J’utilisais jusqu’à présent Winrar pour créer mes archives protégées par mot de passe, mais c’était assez contraignant car c’était dans ma machine virtuelle.
Du coup, j’ai fait une petite recherche sur Google, et j’ai trouvé cette solution.

Il faut ouvrir Terminal, puis taper la commande suivante et renseigner un mot de passe:

# zip -e votrearchive.zip votrefichier.doc
Password :

 

KekaSinon vous pouvez utiliser Keka, qui est vraiment sympa en mode graphique. Un simple drag n’drop et le tour est joué. Il permet de compresser dans ces formats : 7z, Zip, Tar, Gzip, Bzip2, DMG, ISO.

Keka settings

Et voilà votre archive est prête à être envoyée.

Apple fait à nouveau le Buzz avec le deuxième évènement de l’année, après la sortie de l’iPad 2, la pomme met en ligne le remplaçant de Snow Leopard (10.6) : Lion (10.7).

Au lieu de faire un billet assez lourd à lire comme je sais si bien le faire, j’ai préféré opter pour une sorte de FAQ, avec je l’espère des questions pertinentes …

Comment je fais pour obtenir la MÀJ Lion ?

Pour cela il faut, de préférence, un Snow Leopard avec les dernières mises à jour installées et surtout un compte iTunes.
Ensuite vous pouvez acheter et télécharger Lion depuis votre App Store pour la modique somme de 23.99€. Le fichier d’installation est assez volumineux (3.49 Go) donc ne soyez pas pressé ou bien utilisez une ligne ADSL qui booste. L’avantage c’est qu’en achetant Lion via l’App Store, vous avez le droit de l’installer sur toutes les machines autorisées de votre compte iTunes, soit un maximum de 5 machines. Une version USB sera disponible prochainement pour 59 euros.

Quelles sont les étapes à suivre pour l’installation ?

Ouvrez votre App Store depuis votre Mac, vous ne pouvez pas le rater, il est afficher en grand.

Lion Download


Une fois téléchargé, vous aurez un icône supplémentaire en bas à droite sur votre Dock.

Icones


Lorsque vous cliquez sur l’icône, l’installation se met en route, et après 3 minutes le Mac rédmarre automatiquement. Il faudra beaucoup de patience pour certains, l’installation peut prendre jusqu’à 40 min suivant la configuration de votre Mac. Je connais certain veinard, équipé de disque full SSD, qui ont attendu 8 min pour finir l’installation.

Lion reboot

Finalement qu’est ce que cela apporte ? des bugs ?

Ben oui c’est un peu la question principale dans l’affaire, qu’est ce que cela m’apporte d’installer cette MÀJ majeure. C’est pas comme si ils s’appelaient Apple, et que peu importe ce qu’ils font, c’est toujours une révolution.
Lion ne fait pas que rugir, il apporte son lot de nouveauté comme l’affichage plein écran, un nouveau client Mail, Launchpad, Mission Control, AirDrop, Face Time qui du coup est intégré de base à l’OS et surtout une manière très naturelle d’utiliser le scroll down du TrackPad.

Voici une petite liste non exhaustive de problèmes rencontrés :

– Au login, le layout du clavier à changé, du coup le mot de passe n’est pas bon. Un petit contrôle du layout du clavier avant de tapper son mot de passe vous évite des surprises
– Le trackpad a été inversé, apparement c’est une manière plus naturelle de l’utiliser mais personnellement je n’accroche pas. Vous pouvez le modifier à partir des Paramètres Système
– L’authentification Wifi 802.1X n’est pas géré nativement, il faut passer par un profil de configuration. Vous pouvez utiliser l’outil de configuration iPhone pour générer un profil.

Wifi

Alors reprenons en détail, et commencons par le mode plein écran

En fait chaque application développé par Apple et disponible sur Lion bénéficie d’un nouvel îcone en haut à droite de chaque écran. Il vous permet tout simplement de voir les choses en grand. Très pratique pour surfer ou consulter ses mails.

Mode plein écran


Bon lorsque j’ouvre Safari en mode plein écran sur un 27″, et que je tombe sur le site d’Apple ça fait un peu bizarre…

Mode plein écran

LaunchPad

La fonctionnalité Launchpad permet d’afficher toutes vos applications comme sur votre iPhone ou iPad et ainsi les grouper par catégorie ou centre d’intérêt. Personnellement, je trouve ça inutile mais les inconditionnelles de l’iPhone/iPad vont s’y retrouver.

launchpad

AirDrop

Idéalement pour partager des fichiers avec des amis qui utilisent également la pomme …

AirDrop

Mission Control

Encore un nom bien marketing mais au final, ce n’est ni plus ni moins qu’un mix de Spaces, Exposé et Dashboard. Toutes les applications ouvertes s’affichent sur votre écran pour une meilleure visibilité. Je n’ai pas expérimenté cette fonctionnalité assez longuement pour avoir un opinion objectif.

Mission Control

Reprise

Cette fonctionnalité est sympa car elle vous permet de conserver les applications ouvertes même après un redémarrage. Vous pourrez redémarrer votre Mac et reprendre ce que vous étiez en train de faire, avec toutes vos apps à l’endroit précis où vous les avez quittées. Bon par contre, il faudra faire attention lors de présentation professionnelle à ne pas laisser les photos de famille ouverte de la veille …

Mail

Finalement, on a enfin une mise à jour digne de ce nom avec un client Mail tout beau tout neuf. Et ça, ça me fais plaisir … Car je l’utilise beaucoup le client Mail Apple et je dois dire que parfois il me gonffle. Surtout lorsque son petit copain iCal plante 2-3 fois de suite. On retrouve beaucoup de fonctionnalité de Gmail comme le suivi des conversations mail.


Ce qu’il faut retenir de ce rugissement, c’est la MÀJ du client Mail qui je l’espère crachera moins que son prédécesseur, également l’apparition du mode plein écran et la reprise des applications ouvertes après un redémarrage. Pour le reste c’est du Nice to have

Sur ce que je vous souhaite une bonne nuit. 😉

snow-leopard

Si vous souhaitez pleinement utiliser la capacité de votre Mac avec les 8 Go de RAM que vous venez d’installer, vous devez impérativement passer votre Snow Leopard en 64 Bits. Pour ce faire, rien de plus simple, ouvrez le Terminal et tapez les commandes suivantes :

Dans un premier temps on va s’assurer que votre Mac est capable de supporter le mode 64 Bits.

$ ioreg -l -p IODeviceTree | grep firmware-abi
    | |   "firmware-abi" = <"EFI64">

Maintenant que l’on est certain que votre Mac supporte le 64 Bits, on peut l’activer :

sudo systemsetup -setkernelbootarchitecture x86_64

Cette commande rajoute une entrée dans le fichier com.apple.Boot.plist :

cd /Library/Preferences/SystemConfiguration/
vi com.apple.Boot.plist




        Kernel
        mach_kernel
        Kernel Architecture
        x86_64
        Kernel Flags
        


Un petit reboot et voilà.

MÀJ du billet 14 Juillet 2011 23:36

Grâce à Laurent, je profite pour compléter le billet sur la compatibilité des applications en 32 bits après avoir activé le mode 64 bits. Il n’y a pas de souci à se faire. Vous pouvez voir d’ailleurs quelles applications tournent en 64 bits et celles qui sont en 32 bits.
Allez sur la Pomme en haut à gauche de votre écran puis selectionnez “About this Mac” ou “À propos de ce Mac” puis cliquez sur “More info” ou “Plus d’informations“.

About this Mac


À partir de ce menu on peut voir dans Software\Application la liste des applications supportant le 64 bits.

More information

Chien et chat

On parle souvent de la relation chien et chat mais on oublie souvent la relation cheval et chat, car cela fonctionne très bien également.

Cheval et Chat

J’en profite pour vous présenter Tozouillis (jeune trotteur français, propriété de @kaizeronionette) et Pizza (chatte d’origine inconnu, doyenne de l’écurie)