Retour vers le futur

Retour vers le futur est le premier opus d’une trilogie qui a marqué toute une génération. Sorti en 1985, l’histoire commence avec Marty McFly, adolescent des années 1980, qui a pour ami un extravagant scientifique, le Docteur Emmett Brown, dit « Doc ». Ce dernier a mis au point une machine à voyager dans le temps au terme de trente ans de recherche, machine prenant la forme d’une DeLorean DMC-12 modifiée.

C’était il y a tout juste trente ans, que Marty et Doc ont fait un voyage temporel dans le futur en 2015 (21 Octobre 2015) pour sauver le fils de Marty et Jennifer. Le futur vu par Robert Zemeckis n’est pas exactement notre présent. Les voitures ne volent pas, nous n’avons pas de pub en 3D sans lunettes et ni d’Hoverboard (skate board du futur). Mais bon peut être que dans trente ans nous aurons tout ça …

Alors que nous étions entrain de réfléchir sur les plans de la maison, notre architecte a dessiné l’emplacement de notre escalier qui devait être à la base en structure béton plein. Au final, on a opté pour un escalier plus aérien avec une structure métallique. Puis nous avons laissé murir l’idée pour une obtenir ce que nous voulions, mais tout en conservant un coût imputable à notre budget. Dans un souci d’économie, la question de la conception et de la réalisation technique s’est posée. Heureusement nous avons pu compter sur une personne du métier pour élaborer les plans de conception ainsi que l’étude de la structure métallique. La réalisation des pièces et l’assemblage a été réalisé par nous même. Il aura fallu 5 jours de travail intense et quelques erreurs pour aboutir à un résultat plus que satisfaisant.

Peu de temps après avoir terminé les travaux dans la maison, j’ai cherché une solution me permettant de contrôler la consommation d’énergie électrique. Je me suis souvenu d’une conversation que j’avais eu une année auparavant avec un ami Professeur à l’Université de Metz, qui m’expliquait avoir un système capable de lire les informations des compteurs EDF via la télé-information. À l’époque, j’avais trouvé ça intéressant mais n’en voyant pas l’utilité j’avais gardé cette info dans un coin de mon hippocampe.

Nous étions encore la tête dans les travaux, lorsque j’ai commencé à regarder pour un Babyphone. Notre @coccinelle n’était pas encore là mais nous nous soucions déjà de son bien être 😉

En faisant un peu le tour du marché, je suis rapidement tombé sur l’incontournable Smart Baby Monitor de @withings. Il n’est plus nécessaire, je pense, de présenter la société française Withings. À l’origine du pèse personne sans fil permettant de faire le suivi de votre masse corporelle, ils ont développé un babyphone aux multi-facettes. Un capteur de 3 mégapixels, une vision nocture accrue sans pertuber le bébé, un capteur d’humidité, capable de jouer de la musique ou de se transformer en veilleuse chromatique. Le Smart Baby Monitor a plus d’une corde à son arc. Il faudra débourser 249€ sur Amazon pour s’équiper de ce Baby Phone High Tech.

Après les fêtes, mes étrennes en main, j’ai commencé à prospecter pour l’achat d’une cave à vin de vieillissement. J’ai trouvé pas mal de produits très intéressants mais très cher. Du coup j’ai réfléchi un peu et je me suis dis que je pourrais utiliser le vide sanitaire pour stocker les bonnes bouteilles de vin. Malheureusement je n’avais aucune idée de la température du vide sanitaire, ni de son taux d’humidité sur une durée assez importante. Alors j’ai orienté mes recherches sur un thermomètre “intelligent” capable de stocker les valeurs sur une durée d’un an, afin de produire une courbe de température. Puis j’ai élargi ma recherhe en incluant des sondes supplémentaires, en l’occurence les stations météos. Au final, j’avais 2 produits en lice :

– Oregon Scientific LW 301 : prix 199 €
– Netatmo : prix 169 € chez amazon

Il y a quasiment un an, Somfy lançait la Somfy Box, une centrale domotique accessible depuis Internet permettant de gérer tous vos équipements RTS et IO HomeControl. Le rêve pour quelqu’un qui souhaitait faire de la domotique sans pour autant creuser tous les murs de sa maison. Disponible dans toutes les enseignes de bricolage (Castorama, Leroy Merlin, etc … ), elle est affichée à un prix fixe de 449€. Vous me direz, mais cette boîte a tout d’une grande. Sauf que l’année dernière après être rentré chez moi pour commencer l’installation, j’ai vite déchanté. La gestion IO Homecontrol n’est pas directement accessible, il faut une mise à jour de 169€ pour pouvoir gérer les composants IO Homecontrol. Le comble, c’est que cette MÀJ jusqu’ici n’était pas disponible. Depuis 2 semaines maintenant, vous pouvez activer cette option à partir de votre compte sur le site de Somfy.

iKallounette

Un petit billet pour mettre en avant une talentueuse Twitteuse @leslubiesdenlyn, vous retrouverez toutes ses créations sur son site web : http://www.leslubiesdenlyn.fr.

Alors pour les néophytes comme moi, une Kallounette c’est quoi ? Et bien, c’est la nouvelle couverture de voyage, revue et corrigée par Kallou (d’après mon expérience et beaucoup de discussions avec des mamans qui avaient utilisé la couverture de voyage et qui pensaient comme moi qu’on pouvait améliorer le principe)!

Enfermé dans sa chambre d’hôtel à Vegas, Tom Guilmette s’est laissé porter par sa créativité armé d’une caméra Phantom Flex. Cette caméra filmant 2.564 images par seconde est capable d’arrêter le temps avec une qualité d’image exceptionnelle. Je vous laisse admirer son montage.

Locked in a Vegas Hotel Room with a Phantom Flex from Tom Guilmette on Vimeo.



Si vous souhaitez acquérir ce petit joujou il va falloir épargner dès maintenant. En fonction des options que vous allez choisir le tarif se situe entre 50 000 $ et 150 000 $.

Phantom Flex


Sources

Locked in a Vegas Hotel Room with a Phantom Flex

Et c’est en regardant cette carte que l’on se rends compte de l’immensité d’Internet. L’Internet s’est déployé durant cette dernière décennie tel une mangrove à l’aide des câbles sous-marins. Ces derniers rapprochent les continents avec des débits allant jusqu’à 7 To/s (le rêve quoi …). Basé sur l’API de google maps, cette carte permet de voir tous les câbles sous-marins recensés ainsi que leur capacité de débit. Le câble reste le moyen de transport le plus sur et le plus rapide pour faire transiter des données. Je vous invite donc à découvrir la map monde du câble sous-marin maintenu par Greg Mahlknecht. Vous avez la possibilité de sélectionner chaque câble afin de voir en détails par qui il est géré et ce qu’il dessert.

cablemap