Archive for June, 2011

Avec l’arrivée de la HD, la taille des fichiers vidéos a suivi le marché de l’immobilier … Il y a presque 2 ans j’investissais dans un NAS Synology DS209 équipé de 2 disques durs Seagate Barracuda de 1.5 To. J’avais configuré le tout en RAID 1 (mirroring) ce qui me laissé 1.5 To effectif d’espace disque. Aujourd’hui j’utilise 90 % de mon espace disque, donc j’ai tiré la sonnette d’alarme.

Storage Manager

Mon stockage représente essentiellement des photos, de la musique, des vidéos (quelques films 😉 ) et mes documents administratifs. Plus de 10 ans de photo numériques (ce qui représente plus de 200 Go) sachant que maintenant lorsque je prends un cliché c’est minimum 5-6 Mo, je vous laisse compter. J’ai organisé mon disque en créant un seul et unique volume avec des dossiers partagés. Donc clairement pour faire le ménage il n’y a pas grand chose dont je peux me séparer.

Alors j’ai songé dans un premier temps à acheter un nouveau NAS Synology pour passer sur un 4 baies et ainsi bénéficier du RAID 5 mais le prix m’a vite fait redescendre sur terre. Le DS410 vide coûte 469 euros, après il faut encore investir dans 4 disques de au moins 2 To. De plus à part le RAID 5, le DS410 n’offre rien de plus en terme de performance si l’on juge le comparatif de Synology. Le DS211 est aussi performant que le DS410.

2-baies
4-baies

Sachant que mon DS209 accepte après la MÀJ soft en DSM3.1-1742, des disques d’une capacité de 3 To, j’ai fait un tour d’horizon des disques disponibles avec une capacité de 3To. Après avoir parcouru le web, je suis tombé sur le disque dur Hitachi DeskStar 3 To 7200 tr/min qui existe également dans une version destinée pour les entreprises : UltraStar. L’unique différence avec le DeskStar c’est que l’UltraStar offre un MTBF de 2 millions d’heures contre 1 million pour l’édition Desktop. En terme de coût, le disque dur Hitachi DeskStar se négocie à 160 € pièce.

La dernière question qui restait à soulever, c’était le remplacement des disques sans perte de données et surtout pourvoir étendre la partition. Visiblement l’OS DSM étend automatiquement la partition une fois que les deux disques soient changés.

Donc moi je dis il ne reste plus qu’à faire une petit carte et attendre 2-3 jours 😉

Vous aurez la suite de l’épisode dans un prochain billet.

J’ai expérimenté à deux reprises un manque d’espace disque sur mon disque dur Hitachi 5400 tr/min 250 Go qui est d’origine sur les MacBook Pro 2.53Ghz Core 2 Duo. Alors je me suis mis à la recherche d’un disque dur avec plus de capacité. J’ai songé un moment à un disque SSD, mais le Go en SSD reste très cher …

Voici une petite étude marché concernant les différents disque dur disponibles :

Type Marque Prix Ou l’acheter
SSD Intel “PostVille refresh” MLC SATA II 600 Go 1099 € MacWay
SSD Hybrid Seagate Momentus XT 500 Go 89.90 € Pixmania
Standard Seagate Momentus 500 Go 54 € MacWay

La tableau fait clairement ressortir la tendance … Le disque dur hybrid a l’avantage du prix, mais vous me direz cela ne fait pas tout. Mais après avoir visionné la vidéo comparative réalisé par Steve Kaufman (ingénieur Seagate) j’étais tout de suite beaucoup plus convaincu. Le test a eu pour but de mettre en compétition les 4 disques durs suivant :

  • SSD WDC Silicon Edge Blue 256 Go
  • Solid State Hybrid Disk Seagate Momentus XT 500 Go 7200 tr/min, 32 Mo de cache
  • WDC 300 Go 10 000 tr/min, 32Mo de cache
  • Hitachi 500 Go 7200 tr/min, 16 Mo de cache

Bon on peut se poser la question de l’impartialité, étant donné que les tests sont fait par Seagate. Mais j’ai tout de même craqué 😉
En même temps doté de 4 Go de mémoire flash type SLC et 32 Mo de mémoire cache, le Momentus XT, est loin d’être ridicule face aux disques durs les plus rapides du marché comme le Western Digital Velociraptor qui tourne à 10 000tr/min (contre 7200 tr/min pour le Momentus XT). Avec son connecteur SATA III, le Momentus XT fonctionne aussi bien en 3 Gbits/s comme en 1.5 GBits/s.


La semaine précédent l’achat du disque, mon MacBook était en réparation pour remplacement de la carte mère (mon port Ethernet était HS). Du coup j’avais un MacBook 13″ tout neuf d’attente avec mon ancien disque Hitachi question de continuer à bosser. Donc lorsque j’ai récupéré mon MacBook, j’ai tout de suite installé le Seagate Momentus XT. Et là, la session bricolage commence.

Seagate Momentus XT 500Go

Demontage 1

Tout d’abord il faut dévisser les 10 vis du MacBook Pro pour accéder au disque dur.

Demontage 2

Demontage 4

Petite astuce, démontez complètement la partie intérieur du support en ôtant les 2 vis. De l’autre côté, tournez uniquement un quart de tour. Tirez sur la languette. C’est comme chez Flanby, il y a une languette sous tous les pots et pour démouler c’est plus rigolo !

Demontage 4

Demontage 5

Le disque dur est équipé de 4 vis torx pour le maintien dans son logement. N’oubliez pas de vous équiper d’un tournevis adéquat …

Demontage 6

Une fois le disque dur en place, j’ai voulu tout de même vérifier les dire de M. Steve kaufman. Du coup j’ai profité d’avoir sous le coude le MacBook Pro d’attente configuré avec mon ancien disque dur Hitachi 250 Go 5400 tr/min pour faire quelques tests basiques.

La config des 2 machines est identiques à part les disques durs :
– MacBook Pro 13″
– 2.54Ghz Core 2 Duo
– 4 Go RAM 1033Mhz

– Disque dur SSD Hybrid Seagate Momentus XT 7200 tr/min
– Disque dur Hitachi 250 Go 5400 tr/min

Durant le test, j’ai ouvert réciproquement Chrome et Word. Du côté droit nous pouvons voir la réactivité du Seagate Momentus XT face au disque dur Hitachi livré de base avec le MacBook Pro.



Points positifs :
– Prix
– Performance

Points négatifs :
– Bruit
– Ne supporte pas d’être déplacé


Source

MacBidouille – Test du Momentus XT 500 Go

Depuis le temps que j’en parlais, @kaizeronionette l’a fait. J’ai reçu pour ma trentième années de vie sur la terre un joli iPad 2 64Go WIFI avec un Smart Cover Gris. Lors de la sortie du premier opus, je dois dire que je n’étais pas trop convaincu …
J’avais du mal à en trouver un intérêt. Encombrant, je le prenais pour une pâle copie de l’iPhone sans aucun avantage. Je préférais l’idée du NetBook beaucoup plus sexy, un écran de 11″ pour un surf ergonomique, et pas la limitation des Apps. Mais depuis la donne a changé, ma consommation du web également. Je suis beaucoup plus friand de service web 2.0 que je ne l’étais auparavant (Twitter, Foursquare, DropBox, Evernote, L’essentiel HD, etc … ). Et puis il faut dire que jouer sur l’iPad 2 c’est pas une DS mais c’est tout comme 😉
De plus, le succès de l’iPad première génération a payé les améliorations de l’iPad 2. L’histoire recommencera pour la troisième version. Beaucoup plus fin, l’iPad 2 bénéficie du processeur A5 qui booste les performances et fait diminuer la consommation d’énergie. Mon iPad 2 peut tenir une semaine sans être rechargé avec une utilisation périodique d’une heure tous les deux jours.

iPad 2

Ce que j’apprécie beaucoup, c’est le Smart Cover qui permet d’utiliser son iPad 2 de manière très ergonomique pour l’utilisation classique ou encore de le positionner en mode cadre numérique. Apple a adapté le système de ses MacBook pour la mise en veille et le verrouillage de l’iPad 2, la Smart Cover qui est aimanté permet une mise en veille rapide. Si le Smart Cover mélange design et pratique, il n’a pas pour vocation de protéger votre précieux. Pour cet aspect, j’ai préféré faire confiance à un homme du métier, un vrai garde du corps : BodyGuardz.

iPad 2

Ce que je regrette, c’est la définition de l’écran qui ne bénéficie pas du Retina Display, ceci dit la qualité reste tout de même très correcte. Voici une série de copie d’écran effectuée avec l’iPad 2.

iPad 2 Kaizeronion
iPad 2 Twitter
iPad 2 L'essentiel HD

Merci à Laurent pour sa question pertinente. En effet, après une utilisation intensive du client Mail et de Twitter sur mon iPad 2, je me suis dit qu’il serait vraiment bien d’avoir un clavier en Bluetooth. Du coup c’est ce que j’ai fait, j’ai simplement configuré mon clavier Apple Bluetooth sur mon iPad. Vous pouvez dire “au revoir” au clavier virtuel proposé qui prenait tant de place sur votre écran. Donc vous gagnez de la place en terme de visu, et de la productivité par la même occasion. Et oui, vos petits doigts seront contents de venir sur un terrain familier 😉

ipad 2 Keyboard